Type to search

Boules de geisha

Beaucoup de gens essaient de garder leur corps en forme, font attention aux muscles, mais oublient qu’il y a des muscles qui ne peuvent pas être entraînés au gymnase. En serrant le vagin, une femme est capable non seulement de ressentir des orgasmes plus brillants, mais aussi de donner un plaisir sans précédent à son partenaire. Par conséquent, il est si important d’entraîner les muscles vaginaux. Les boules vaginales sont le meilleur exerciseur qui puisse être.

Entraînement avec des boules vaginales

En plus du fait que l’utilisation de balles procurera beaucoup de plaisir à une femme, les cours réguliers ne passeront pas sans laisser de trace. Les exercices de Kegel renforcent les muscles en gardant le vagin tonique. Les femmes expérimentées avec une zone intime entraînée peuvent donner un orgasme à leur homme même sans friction, mais en serrant simplement le pénis avec un vagin. Mais il faut y aller longtemps. Il est également important que de telles séances d’entraînement avec des balles aient un effet positif sur la santé globale:

  • Les muscles qui soutiennent l’utérus sont renforcés – ceci est particulièrement important pour les femmes qui ont accouché.
  • Les muscles qui soutiennent l’intestin sont renforcés.
  • Les parois vaginales deviennent plus sensibles, ce qui garantit des sensations nouvelles et inoubliables.

Plaisir sexuel de l’entraînement

Les cours eux-mêmes avec des balles apporteront également beaucoup de plaisir, car souvent ils se terminent par la masturbation et, par conséquent, un orgasme lumineux. Après l’entraînement, on peut ne pas retirer les balles immédiatement, mais commencer à stimuler le clitoris, puis le jouet affectera davantage le point G, qui donne un sentiment de plénitude. De nombreux modèles ont différentes capacités supplémentaires, par exemple, de nombreux fabricants proposent des boules vaginales avec un centre de gravité décalé. Quand ils sont à l’intérieur, au moindre mouvement, ils commencent à se toucher, ce qui crée des vibrations supplémentaires. Il y a aussi des boules avec fonction de vibration, qui sont idéales pour la masturbation, elles créent un impact maximal sur le point G.

Comment faire des exercices de Kegel avec des boules vaginales

Pour que les entraînements soient efficaces, il est important de faire les exercices correctement:

  1. Il est nécessaire de s’allonger confortablement.
  2. Appliquer le lubrifiant sur les boules.
  3. Lentement et alternativement les introduire dans le vagin.
  4. Presser les boules pendant 3-5 secondes pendant 10 fois. Ensuite, faites un peu de repos et effectuez encore 3-4 approches.

La masturbation après l’entraînement apportera non seulement du plaisir, mais permettra également aux muscles de se détendre, alors ne vous privez pas de plaisir. Effectuer l’entraînement 2-3 fois par semaine, car les muscles ont besoin de repos. L’acte sexuel pour la séance d’entraînement ne compte pas, sauf si le couple a utilisé des balles comme préliminaires.

Quels les sont ?

La gamme de boules vaginales est très large. Bien qu’ils partagent le même principe de fonctionnement, ils peuvent être fabriqués à partir de différents matériaux, avoir des options supplémentaires et avoir des dimensions différentes. La dispersion de la politique de prix de ces jouets est tout aussi impressionnante: il existe des balles en plastique budgétaires pour 300 roubles et des modèles de conception en silicone de haute qualité avec un mode de vibration et la possibilité de se connecter à un smartphone pour 5000 roubles ou plus.

Les principaux types de boules vaginales

Dans leur destination, les boules sont de trois types:

  • Boules de masturbation. Ce sont des jouets sexuels à part entière. Ceux-ci comprennent toutes les boules avec des vibrations, des boules chauffées et un centre de gravité décalé. Elles sont créées pour donner à une femme une sensation agréable et une décharge sexuelle, mais cela ne signifie pas qu’il est impossible d’effectuer des exercices de Kegel classiques avec eux, mais ces boules ont plus de possibilités.
  • Boules d’entraînement. Boules classiques, peuvent avoir la même forme ovoïde. Leur nombre varie de un à trois et une «queue» est nécessairement présente pour faciliter l’extraction du simulateur. Certains modèles modernes ont la possibilité de synchroniser avec un smartphone, une application spéciale est une sorte de Tracker de fitness, seulement pour les muscles intimes. Les boules d’entraînement sont beaucoup plus grandes que celles créées uniquement pour le plaisir.
  • Boules pour l’entraînement professionnel. Ce sont des jouets en métal qui ont une taille impressionnante et, surtout, un poids. Les filles inexpérimentées seront difficiles à traiter avec de telles boules, mais pour celles qui ont assez de compétences – c’est une tâche possible. L’avantage de telles boules est qu’elles agissent constamment sur les muscles, pas seulement pendant des efforts.

Il y a aussi souvent des modèles qui combinent le premier et le deuxième type. Les fabricants ont veillé à ce que les femmes puissent se détendre au maximum après une séance d’entraînement fructueuse.

De quels matériaux les balles vaginales sont-elles fabriquées

En vente, il y a des boules en verre, en acier inoxydable, en plastique, en PVC et en silicone. Les jouets classiques ne peuvent être appelés que des boules en plastique ou en silicone, car d’autres options ont leurs propres caractéristiques et ne sont pas toujours positives. Par exemple, les boules de verre sont faciles à battre, en outre, ils sont difficiles à fixer avec un fil, de sorte qu’il se casse souvent. Il arrive que la boule de verre soit simplement «perdue» dans le vagin, et la fille, rougissant, doit aller chercher de l’aide chez le gynécologue. Le matériau en PVC est bon, agréable au toucher, mais il y a un «MAIS» important, chez beaucoup sont ceux qu’il provoque une réaction allergique. Le métal est lourd, il ne convient donc qu’aux utilisateurs avancés.

Les boules de silicone sont légères, denses et les plus agréables au toucher. En outre, il a toujours une température plus ou moins confortable, ce qui évitera les sensations désagréables du froid dans les premières minutes de l’entraînement. Le plastique est l’option la plus économique, mais il a d’autres avantages – il est le plus facile à entretenir et il ne peut pas être détruit, même à partir d’un lubrifiant à base d’huile.

Comment choisir le meilleur modèle pour vous-même

Avant le début des cours, il ne sera pas superflu de consulter un gynécologue. Les médecins reconnaissent les avantages de ces jouets pour le corps féminin, ils seront donc toujours heureux d’aider et peuvent donner des recommandations individuelles.

En choisissant un modèle pour l’entraînement – vous devriez donner la préférence aux boules d’un diamètre de 3 à 4 cm. Les jouets trop petits seront moins efficaces, et les plus grands peuvent causer des microtraumatismes et des déchirures. Le meilleur choix est les boules de silicone, avec une vibration supplémentaire. Cela aidera après l’entraînement à obtenir la décharge tant attendue. En outre, si les cours se terminent par un orgasme, il est rare que quelqu’un saute des séances d’entraînement ou les abandonne.

Il est nécessaire de choisir des boules avec un fil à la fin, surtout si vous n’avez pas encore d’expérience avec de tels jouets. Ils sont plus faciles à extraire et à contrôler la profondeur de pénétration.

Il est préférable de laisser des boules de métal ou des boules avec un réglage du poids pour plus tard, lorsque l’expérience apparaît et que les muscles du vagin sont préparés à des charges accrues.

Comment prendre soin d’un simulateur

La prise de soin des boules est très simple – il suffit de rincer le jouet après utilisation sous l’eau courante pour rincer le lubrifiant et le lubrifiant naturel. Il vaut également la peine de laver le jouet avant utilisation. Pour être sûr de la sécurité des boules, vous pouvez les traiter avec un agent spécial du sex-shop ou de la chlorhexidine habituelle. Les boules vaginales sont peut – être le jouet le plus durable, l’essentiel est de ne pas oublier les soins appropriés.

Previous Article
Next Article

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *